Présentation des activités

Comment se déroule un atelier ?

Tout d'abord s'abandonner à l'histoire, s'en laisser conter !

Assis ou allongé, détendu, vous écoutez.... Puis une "mise en corps" vous amène à retrouver, recontacter l'énergie, entrer simplement dans le plaisir d'être en mouvement, en connexion avec soi. L'entrée dans le conte se fait suivant la chronologie du conte de manière ludique, inter-active, à travers différents médias: danse libre, écriture spontanée, photo-langage, masques, expression graphique...

 

L'intérêt de revêtir l'habit du héros ou des personnages des contes permet de sentir, ressentir ce qu'ils vivent et quelque chose peut résonner au plus profond de soi en touchant notre humanité. Le support du groupe est un catalyseur qui permet d'introduire la notion du jeu essentiel pour cheminer vers le lâcher-prise et surtout vers la créativité.

 

Car comme le dit D.W.Winicott: "C'est en jouant, et seulement peut-être quand il joue que l'enfant ou l'adulte est libre d'être créatif et d'utiliser sa personnalité toute entière. C'est seulement en étant créatif que l'individu découvre le Soi."

 

La proposition des ateliers "Contes en corps" est de suivre le conte dans son déroulement chronologique que ce soit sur 2h30 lors d'un atelier en soirée ou sur 1 journée ou un week-end. Chaque conte aborde une thématique particulière que l'on explore à travers le mouvement, la danse libre et des propositions ludiques. La danse, en début d'atelier, amène à "mettre son cerveau dans ses pieds" comme le dit G.Roth: la fondatrice de la danse des 5 rythmes. Une fois le mental au repos, les résistances commencent à tomber et l'âme est plus à même de jouer, d'entrer en connexion avec le Soi profond. Entrer dans l'imaginaire du conte, jouer, sentir, faire vibrer les différents personnages du conte invite à les VOIR. C'est parce qu'ils sont vécus dans le corps qu'ils sont plus compréhensibles et surtout qu'ils sont vus. De là, peut émerger de la vigilance, des prises de conscience qui peuvent amener à mettre de l'espace avec certains de nos personnages qui peuvent sonnés faux et qui nous maintiennent dans la souffrance. Mettre de la distance, de l'espace en passant par le jeu conduit vers le fait de voir que l'on se raconte souvent des histoires sur qui l'on croit être. Alors qu'il s'agit tout simplement d'ETRE et de vivre notre véritable nature.

La proposition des ateliers

Les différentes étapes du conte conduisent à vivre des moments forts,s'arrêter, s'interroger, explorer, découvrir ce qui émerge,se rapprocher de notre véritable nature, de notre vérité profonde,pour qu'elle vive ici, aujourd'hui, dans notre vie quotidienne.S'inscrire à un atelier c'est: Prendre un moment pour soi. Aller vers un mieux être. Se reconnecter avec son enfant intérieur. Entendre et faire sienne la sagesse du conte Approfondir la connaissance de soi. Honorer sa créativité. Nul besoin d'avoir des capacités artistiques pour s'y inscrire, juste laisser émerger le plaisir de la découverte et d'entrer dans le processus de la création. Nul besoin de "savoir" danser pour approfondir cette aventure intérieure.Seul compte le désir de bouger dans sa vérité, dans sa liberté,et le désir d'être en contact avec sa vitalité et sa joie.Ouvrir la porte d'un conte, c'est voyager dans un universpeuplé de personnages qui nous interpellent.Animer ces personnages, les rendre vivants à travers la danse nous renvoit à nous-mêmes et à nos multiples facettes comme un miroir.Entrer dans la peau de " Barbe-Bleue " c'est être confronté à son ombre mais aussi à sa force de combativité.Se glisser dans la peau de "Vassilissa" c'est revenir chez soi,triomphante, avec la lanterne de sa pleine puissance de vie,après avoir rencontré Baba-Yaga la sorcière.Impulser le " Pas-sage " entre son ombre et sa lumière à travers la danse,c'est écrire sa propre chorégraphie en suivant le fil conducteur du conte.Ces ateliers sont une invitation à cheminer en mouvement au traversdes personnages du conte qui sont la matière première de ce "jeu dansé".